Merci Maman!

LES MAMANS SONT les meilleures!

Nos mères sont extraordinaires.

Elles nous ont appris le courage, la résilience et la patience (tellement de patience!)

Pour célébrer la fête des mères, nous avons demandé à notre équipe de partager leurs plus doux souvenirs et leurs mots d'appréciation pour les femmes qui les ont fait (littéralement).

CECI EST MA DEUXIÈME MÈRE, MA GRAND-MÈRE QUI JOUAIT AVEC MOI QUAND J'ÉTAIS petit.

Nous avions l'habitude de faire des puzzles, de jouer aux cartes, de regarder des films d'horreur et de cuisiner. Incroyable pour un enfant, non?

Plus de 20 ans plus tard, j'étais prêt à quitter mon pays et à commencer une nouvelle vie au Canada.

Grâce aux expériences que j'ai partagées avec elle, il est beaucoup plus facile de vivre ici!

Tous les jeux auxquels nous avons joué m'ont appris à coder.

Toute la nourriture que nous avons cuisinée m'a apprise à me nourrir partout où je vais.

Chaque fois que je vais dans les bois au Canada, je me souviens des films d'horreur que nous avions l'habitude de regarder ensemble - ceux où les gens vont quelque part dans les bois et qu'il se passe quelque chose de terrible.

(Nous n'avons pas l'habitude d'aller dans des chalets dans les bois au Brésil.)

Il est si difficile de laisser derrière nous les gens que nous aimons, mais il est beaucoup plus difficile de perdre quelqu'un lorsque nous sommes loin et que nous traversons une pandémie.

J'ai perdu ma grand-mère à cause de la pandémies en mars 2021, après avoir été au Canada pendant 2 ans, et je n'ai pas été autorisé à rendre visite à ma famille à cause des mesures de santé publique.

Je suppose que c'est une bonne façon de lui rendre hommage! En montrant au monde que l'Alekson que vous connaissez chez Square Enix Montréal est qui il est grâce à cette femme! ❤

Alekson, ingénieur QA

Ma mère aka Casta Diva, joueuse de Roller Derby :

Je savais déjà que ma mère était une femme courageuse qui n’a pas froid aux yeux.

Mais le jour où elle m’a annoncé qu’elle avait commencé les entrainements de roller derby, j’ai été très surpris.

Surpris qu’à plus de 50 ans ma mère se lance dans un nouveau sport, de contact en patins à roulettes en plus.

Je suis devenu immédiatement son fan numéro un. Je suis fier de la bravoure et la persévérance qu’il lui a fallu pour se lancer dans cette aventure.

C’est grâce à son exemple que je me suis aussi initié à ce sport qui est devenu ma passion, qui m’a permis d’intégrer une des équipes de Montréal, de faire partie d’une communauté extraordinaire et de rencontrer mes meilleurs ami.e.s.

Ma mère est une source constante de soutien et d’inspiration, je lui souhaite de toujours trouver la force d’entreprendre des nouveaux projets.

Merci

Max, Coordonnateur de publications

Elle avait les meilleurs bras où se blottir.

Toujours prêt à me réconforter. Il n'y a rien au monde qu'elle ne ferait pas pour moi.

Et maintenant, elle fait la même chose pour ma fille.

Je t'aime maman! Merci d'être la meilleure maman et grand-mère que nous puissions avoir!

Paula, Gestionnaire de produit sénior

MA MÈRE A GRANDI SUR UNE FERME DANS UN PETIT VILLAGE FRANÇAIS. SA GÉNÉRATION A ÉTÉ LA PREMIÈRE DE LA FAMILLE À poursuivre des études APRÈS l'âge de 12 ANS.

À 26 ans, elle a quitté son pays et tous ceux qu'elle connaissait pour immigrer au Canada.

À 31 ans, elle était mère monoparentale. Loin des siens.

Elle a travaillé toute sa vie en tant que professeur d'école primaire. Elle m'a payé l'école privée pour me donner les meilleures chances dans la vie.

Elle m'a inculqué l'amour des mots, et j'en suis éternellement reconnaissante.

(Si j'avais un jour de congé scolaire, elle me déposait à notre bibliothèque municipale pour la journée avec ma boîte à lunch pendant qu'elle allait travailler. Histoire vraie.)

Elle m'a supporté à travers mes phases d'adolescence les plus gothiques et dramatiques.  (Patience d'une sainte!)

Ma mère est une magnifique personne; à l'intérieur et à l'extérieur. Vous ne rencontrerez jamais une personne plus sensible et généreuse. Elle a cru en moi même quand moi je n'y croyais pas.

Elle est également au panthéon des meilleures grands-mères

Merci Maman,

Nedjma, Gestionnaire principale des communications

 

Ma mère, je n’ai pas ses yeux, ni ses mains, ni sa couleur de peau. J’ai hérité de son sourire, de sa sensibilité et de quelques petites manies!

Quand j’étais petite, elle m’a inscrite à des cours de piano voyant que je manifestais un intérêt pour la musique.

À l’époque où je devais choisir un programme collégial, elle continuait de croire en mon potentiel et m’encourageait à poursuivre mes études en musique, ce que je trouvais trop risqué.

Ce n’est que quelques années plus tard que j’ai compris le sens de ses sages paroles et aujourd’hui grâce à elle je vis de ma passion.

Sans son appui et sa confiance, je ne serais pas là où je suis et je ne la remercierai jamais assez.

Je t’aime ma petite maman!

Kim, Compositrice et conceptrice sonore

Ma mère a toujours prôné l’écoute et l’importance de bien réfléchir avant de parler.

Elle disait souvent «écoute avant de parler» et étant le plus jeune de 4 frères et sœurs, j'ai passé beaucoup de temps à écouter pendant ma jeunesse.

Avec le recul, cet exercice d'écoute de toute une vie a développé mon empathie, quelque chose que j'apprécie à la fois dans ma vie personnelle et professionnelle.

Aujourd'hui, plus que jamais, il est important d'écouter et d'au moins d'essayer de nous mettre à la place de l'autre avant de partager nos opinions.

Jorge, Gestionnaire de communauté